Chômage des jeunes : le bilan 2012

22 Nov

« L’inversion de la courbe du chômage » est devenue « l’inversion de la courbe du chômage des jeunes d’ici la fin de l’année».

1042-420-B-O12FAprès 5 mois d’un gouvernement de droite et 7 mois d’un gouvernement de gauche au cours de l’année 2012, le Ministère du Travail publie aujourd’hui le bilan de l’emploi et du chômage des 15-29 ans en 2012.

53,7 % des jeunes âgés de 15 à 29 ans sont sur le marché du travail en 2012 : 44,0 % occupent un emploi et 9,7 % sont au chômage. 15,1 % des 15-29 ans ne sont ni en emploi, ni en formation initiale ou continue (« NEET ») selon le BIT.

Au cours de l’année 2012, le taux d’emploi des jeunes a baissé de 0,8 point, la part de ceux au chômage a augmenté de 0,9 point et celle des jeunes ni en emploi ni en formation de 0,5 point.

Le taux de chômage des 15-29 ans, 18,0 % en moyenne en 2012, s’est élevé de 1,5 point sur l’année, atteignant des niveaux historiques.

En 2011 et en 2012, avec le retournement à la baisse de l’emploi intérimaire, le rythme d’évolution s’est inversé : le taux de chômage des hommes de 15-29 ans a augmenté de 3,0 points en deux ans (1,9 point en 2012), contre seulement 0,9 point pour les jeunes femmes (1,1 point en 2012).

En 2012, le taux de chômage, comme les parts de chômage et de « NEET », sont pour les jeunes de 15-29 ans un peu inférieurs en France à la moyenne de l’Union européenne. Ils sont nettement plus élevés dans les départements d’outre-mer qu’en France métropolitaine.

Dans un contexte économique fortement dégradé, davantage de jeunes ont poursuivi leurs études aux rentrées scolaires 2009 et 2010. Le pourcentage de jeunes inactifs parmi ceux qui ont fini leurs études initiales a augmenté (+1,7 point entre le début 2009 et la fin 2012).

Le nombre de jeunes en alternance a, pour sa part, légèrement baissé entre fin 2008 et fin 2012 (-15 000 de moins de 26 ans).

Le taux de sous-emploi des jeunes, c’est-à-dire le temps partiel subi, est stable en 2012. En moyenne annuelle, parmi les jeunes de 15 à 29 ans occupant un emploi, 4,5 % des hommes et 11,3 % des femmes sont en situation de sous-emploi en 2012.

De 2008 à 2012, un quart des emplois occupés par les jeunes de moins de 26 ans bénéficient d’une aide de l’État. Depuis 2006, une proportion croissante des jeunes de 15-29 ans en emploi sont non salariés, et inversement de moins en moins travaillent dans la fonction publique.

Pour aller plus loin : Salon « Jeunes d’avenir » Formation & emploi les 29 et 30 novembre 2013 à Paris – Grande Halle de la Villette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :