« Paris pour l’emploi » : je ne parie plus pour un emploi !

7 Oct

Vendredi je me suis rendue à la 11ème édition du Forum de recrutement « Paris pour l’emploi » place de la concorde. D’un pas léger, armée de CV, bien déterminée à échanger enfin avec des recruteurs laissant place à la recherche d’emploi virtuelle et froide.

IMAG0737Arrivée avant 9H00, la foule se presse déjà, un long flux de costumes, de robes mais aussi de jeans-baskets se dresse jusqu’au jardin des tuileries. Ce fleuve de chômeurs est assez démoralisant et renvoie à la situation quotidienne difficile de ces personnes, à leur précarité, à ma précarité.

9H05 la masse bouge, obéissante sans bousculade. Un café d’accueil est proposé. Les chômeurs remontent un tapis rouge, notre festival de Cannes du CV que je tends afin qu’il soit numérisé. Numérisé pourquoi ? Aucun agent ne précise la finalité de cet acte, une diffusion sur des écrans, une CVthèque consultable à postériori par les recruteurs ? Tel le chien de Pavlov, je m’exécute et jette cette bouteille à la mer.

En amont, j’avais préparé ma visite en imprimant le fameux PDF sur carrefouremploi.org . Ce sera « Communication, média et multimédia », « multimédia », ce terme s’utilise encore ? Ah oui, je me doutais que le code ROME de Pôle emploi n’était pas loin pour organiser ce listing de l’emploi.

Je suis donc opérationnelle : j’ai le plan, ma liste des stands, mon bloc pour le débrief de chaque entretien. Je commence et je me casse le nez sur la section Handicap, strictement réservée aux candidats handicapés. Là, je suis coupable, je n’ai pas fait assez attention, je pensais que le recrutement se faisait de manière mixte sans distinction au vue de l’OETH. Pour moi, nous sommes tous des candidats et l’accessibilité handicapée du salon devrait être pensée dans son intégralité et non pas limitée à un espace.

Avec mon erreur, je peux donc barrer 10 stands à visiter.

Ensuite, je me casse à nouveau le nez car la liste des écoles de formation et des entreprises est mélangée. Il est précisé sur la brochure « Offres d’emploi et de formation par métiers » mais un distinguo pourrait être créé, un espace « métiers » et un espace « formation ».

Ces petits désagréments n’entachent pas mon moral et je remonte les allées avec enthousiasme tels les touristes faisant un jeu de piste dominical dans les rues de Paris.

Concrètement, je n’ai transmis que deux CV, une entreprise « Paris Initiative entreprise » recrutait bien un « animateur réseaux sociaux » pour janvier 2014 et LFP Intérim pourtant répertoriée dans « assistant de communication ; responsable de la communication » ne recrutait pas dans ce domaine. Elle était spécialisée dans le luxe. J’ai insisté en disant que les entreprises spécialisées dans le luxe pouvaient avoir des besoins dans leur communication.

Le groupe Casino était également listé dans la Communication, mais recherchait uniquement un boucher, un poissonnier, un responsable d’exploitation logistique…cherchez l’erreur !

La cerise sur le gâteau est la présence d’Emploipublic.fr dont les clients n’étaient pas présents sur le stand et qui ne prenait aucun CV. La personne présente m’a tendu une plaquette « Jeune diplômé cherche le job de sa vie dans la Fonction Publique » en me disant de candidater via le site internet. Jeune diplômée, je ne le suis plus et devenir fonctionnaire en aggravant la dette de l’Etat n’est pas forcément le job de ma vie.

Ce forum de recrutement n’était-il pas l’occasion de basculer dans l’IRL, de rencontrer les recruteurs et d’humaniser la recherche d’emploi ?

Je suis très déçue par ce salon qui n’est en fait qu’un dépôt-minute de CV assez désorganisé, notamment pour les métiers de la communication et du web.

Que je postule de chez moi ou du salon, le résultat est le même.

Nota bene : des petites tables d’appoint auraient été utiles pour pouvoir écrire des notes, des débriefs après chaque entretien.

Bilan : retour à la case départ de la recherche d’emploi dès 10H30 !

Publicités

6 Réponses to “« Paris pour l’emploi » : je ne parie plus pour un emploi !”

  1. Direct Emploi 15/11/2013 à 10:44 #

    Bonjour Nathalie,

    J’ai également entendu dire que ce salon ne fut pas une franche réussite. Non pas par le nombre de candidat présent mais par le côté impersonnel de l’événement. Par ça c’est sûr, le nombre de candidat présent lors de l’événement était impressionnant vue la situation actuelle de l’économie et du marché de l’emploi.

    Je vous souhaite bonne chance dans vos recherches !

    • mamzelleblog 15/11/2013 à 13:24 #

      Merci. Effectivement, ce salon était assez impersonnel. Les offres d’emploi proposées par les entreprises ne correspondaient pas forcément au listing transmis pour l’événement. Il y avait beaucoup de monde, une marée humaine de chômeurs….beaucoup de candidats et sûrement peu d’élus.

  2. Sandra de Jobs Booker 07/10/2013 à 14:34 #

    Bonjour Nathalie,

    Vous parlez d’humaniser la recherche d’emploi, Jobs Booker devrait vous plaire. Chez nous, VOUS êtes le patron. Première entrée en matière: quelques mots pour vous décrire. Vous définissez les règles du jeu en fonction de vos attentes (cela peut être la proximité avec votre domicile, le salaire, votre emploi du temps…) et seuls les recruteurs auprès de qui vous avez postuler peuvent voir vos annonces. La vie n’est pas faites de recherches mono critères, c’est un consensus que nous avons pris en compte.

    La plateforme vous permet de communiquer et de relancer l’intérêt du recruteur très facilement, de faire un premier entretien en visioconférence (j’ai été en recherche d’emploi pendant un moment, je sais que se déplacer revient vite cher) puis de passer à l’entretien IRL, si le contact passe bien.

    Chez Jobs Booker, vous tissez des liens avec un ensemble de recruteurs que vous pourrez recontacter dès que vous en aurez besoin. Bref, l’humain au centre du recrutement! Bien sûr, Jobsbooker.com est gratuit pour les candidats! Vous ne perdez rien à découvrir notre plateforme, vous pourrez en revanche peut-être y trouver votre futur emploi ;).

    • mamzelleblog 09/10/2013 à 13:11 #

      Bonjour Sandra,

      Je vous remercie de votre commentaire très concret.
      Je me suis inscrite sur votre plateforme mais pour l’instant aucune offre n’est proposée par rapport à mes critères de recherche pourtant très larges.

      Bonne journée,

      • Sandra de Jobs Booker 09/10/2013 à 14:12 #

        Bonjour Nathalie,

        Les offres arrivent, il y en a peut-être une pour vous dans les nouvelles enseignes qui rejoignent Jobs Booker. En attendant, vous avez la possibilité d’automatiser votre candidature, ainsi dès qu’un recruteur publie une annonce qui correspond à vos critères, votre candidature lui est envoyée directement et vous êtes certaine de figurer parmi les premières candidates au poste ! 🙂

        Dans tous les cas, n’hésitez pas à venir régulièrement voir le site, de nouvelles offres arrivent tous les jours. De notre côté nous faisons notre maximum pour contribuer à la lutte contre le chômage. Notre volonté est très forte de ce côté et nous partons à la rencontre de la classe politique en ce sens, comme vous pourrez le voir sur notre page Facebook : http://on.fb.me/1afRJv0 ou sur notre compte Twitter : https://twitter.com/JobsBooker.

        Si vous avez besoin d’un complément d’information, vous avez mon mail, n’hésitez pas, nous sommes là pour vous 🙂
        Sandra

      • mamzelleblog 09/10/2013 à 16:03 #

        Je vous remercie pour ces précieux conseils. Je vais donc automatiser ma candidature. Bonne soirée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :