Halte aux idées reçues sur les délocalisations !

14 Juin

L’Insee casse les idées reçues sur les délocalisations trop souvent montrées du doigt comme responsables de la hausse du chômage.

Selon l’étude de l’INSEE « Chaînes d’activité mondiales : Des délocalisations d’abord vers l’Union européenne » publiée mercredi dernier, seuls 4,2% des 28 000 sociétés marchandes non financières, employant au moins 50 salariés, ont délocalisé leurs activités.

La destination privilégiée des délocalisations est l’Union européenne.

Les délocalisations augmentent en fonction de la masse salariale et de l’envergure internationale de l’entreprise.

Au final, seulement 20 000 emplois ont été supprimés suite à ces délocalisations durant trois ans, soit 6 600 destructions d’emplois par an.

Ces 20 000 suppressions représentent 0,3 % de l’emploi salarié en 2011 de l’ensemble des sociétés  et 4 % de l’emploi de celles qui ont délocalisé.

L’industrie manufacturière et les services de l’information et de la communication sont les secteurs subissant le plus de délocalisations. 11 500 emplois dans l’industrie manufacturière ont été supprimés en raison de délocalisations opérées entre 2009 et 2011, soit 0,6 % de l’emploi salarié de l’ensemble des sociétés de l’industrie manufacturière.

InfographieDelocalisations

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :