66 800 emplois détruits et une croissance nulle en 2012

14 Fév

La dégradation de l’emploi se poursuit au 4ème trimestre 2012 avec -28 100 postes (-0,2%). Certes, cette dégradation est moindre puisqu’au 3ème trimestre 2012, 41 700 emplois ont été détruits.

FlechequidescendSur un an, l’emploi salarié fléchit de -0,4%, soit 66 800 emplois détruits.

Cette estimation « flash » de l’Insee est publiée ce jeudi dans un contexte bien morose, avec une croissance annuelle nulle pour 2012 et une diminution de -0,3% du PIB au 4ème trimestre 2012. Ce repli de la production totale en France est la plus forte baisse depuis le 1er trimestre 2009.

Tous les secteurs marchands sont touchés par les destructions d’emploi : -13 100 postes dans l’industrie (-0,4%), -4 400 postes dans la construction (-0,3%) et -10 600 postes dans le tertiaire (-0,1%).

Au total, 28 100 emplois ont été détruits au 4ème trimestre 2012.

Après une forte dégradation de -31 300 postes au 3ème trimestre 2012 (-5,7%), l’emploi intérimaire poursuit sa diminution avec -13 800 postes (-2,7%). Sur un an, les destructions d’emploi dans l’intérim s’élèvent à 65 600 postes, soit 11,5% des effectifs.

Le gouvernement se trouve donc dans l’obligation de revoir son objectif de ramener le déficit public à 3% du PIB avec une croissance au point mort.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :