FEHAP : un retour sur les acquis sociaux !

25 Sep

Réduire les coûts mais à quel prix ?

La FEHAP, Fédération des Etablissements Hospitaliers et d’Aide à la Personne (privés non lucratifs),  a dénoncé sa convention collective le 1er septembre 2011 (CCN51 du 31 octobre 1951), avec effet au 1er décembre 2012.

Crédit photo : cfecfgc-santesocial.fr

Cette situation fait suite à sa volonté de réduire les coûts de sa Convention.

Impacts de la dénonciation sur la CCN 51

La FEHAP minimise l’ampleur de cette dénonciation qui concerne 250 000 salariés, remettant en cause l’ensemble du système de rémunération et la totalité des grilles de classification, à savoir :

  • Les jours fériés : 3 à 4 jours de repos perdus par an
  • Les promotions
  • La reprise de l’ancienneté à l’embauche : 30% contre 100% auparavant
  • Le déroulement de carrière lié à l’ancienneté : 3% tous les 3 ans au lieu de 1% par an
  • La majoration spécifique pour les cadres
  • La reprise de majoration spécifique pour les cadres
  • Les indemnités de départ à la retraite
  • Les indemnités de licenciement

Au total, ce sont 15 points qui sont remis en cause, soit un retour au Code du Travail et une perte de tous les avantages acquis grâce à la CCN51.

Mobilisation de la CFE-CGC Santé-social

La Fédération Française de la Santé, de la Médecine et de l’ActionSociale, usuellement dénommée CFE-CGC Santé-Social rassemble tous les professionnels de la santé, de la médecine, du social et du médico-social. Les divers syndicats qui composent la Fédération regroupent les adhérents selon leur profession, leur catégorie, ou leur secteur d’activité.

Après un an de réunions, la FEHAP refuse de trouver un compromis et aucune négociation n’a été possible. Les partenaires sociaux sont toujours dans une situation de blocage alors que l’échéance du 1er décembre 2012 arrive à grands pas.

La FEHAP insiste dorévant sur 3 thèmes sur lesquels elle veut trouver une solution :

  • l’ancienneté
  • les jours fériés
  • l’allocation de départ à la retraite

Cependant, les négociations sont encore une fois au point mort.

Dans un contexte social difficile, la CFE-CGC Santé-Social se mobilise. Elle souhaite poursuivre les tentatives de négociations et maintenir l’actuelle convention collective au-delà de l’échéance prévue du 1er décembre 2012.

A l’heure actuelle où le gouvernement met en avant le dialogue social, un retour en arrière sur les acquis sociaux ne doit pas rester sous silence pour la sécurisation des parcours professionnels des salariés affiliés à la FEHAP et de leur bien-être au travail.

Pour des informations en temps réel : facebook.com/denonciation51

Article sponsorisé

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :