Financement du paritarisme

3 Mai

Crédit photo : N. Salles

A l’occasion du petit-déjeuner « IN » organisé par Jacques de Baudus, directeur de la publication de la Lettre de l’Assurance et animé par Eric Verhaeghe, président de Parménide, Benoit Martin, rédacteur en chef de news-assurances.com, a interviewé, Nicolas Perruchot, Député du Loir-et-Cher, auteur du rapport d’enquête sur les financements des organisations professionnelles et syndicales.

Invitée, j’ai pu apprécier et live twitter #Perruchot cette réunion dont la liberté de ton aurait fait ombrage au gouvernement qui s’est empressé d’enterrer ce rapport rendu en novembre 2011. Afin de ne pas être victime des foudres de Bernard A., je vous donne rendez-vous dans 30 ans afin de prendre connaissance librement de ce rapport sans risque de poursuites judiciaires.

Dans cette attente, auprès de Benoit Martin, « outre les difficultés rencontrées pour la réalisation de ce rapport, Nicolas Perruchot est revenu sur les blocages du paritarisme en raison de la recherche du consensus, qui va bien souvent à l’encontre des calendriers politiques ou des affaires, les « branches pourries du syndicalisme » qu’il faut couper et surtout le financement des syndicats. Le député confirme également la baisse de la représentativité et les hausses de financement accordées dans le même laps de temps, et revient sur le chantier de la dépendance, qu’il avait étudié auparavant. ».

Entretien : « Il faut refonder le paritarisme et surtout le syndicalisme » pour Nicolas Perruchot, député (NC)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :