Quel marasme !

25 Jan

Les chiffres

Crédit Photo : pole-emploi.org

Fin décembre 2011, le nombre de demandeurs d’emploi des catégories A, B, et C augmente de +0,6%, soit +25 900 demandeurs d’emploi, pour s’établir à 4 270 700 en France métropolitaine. Sur un an, il croît de +5,6 %.

Le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A augmente également ce mois-ci de +1,0%, soit +29 700 demandeurs d’emploi, et atteint le nombre de 2 874 500 fin décembre 2011.

Le nombre de demandeurs d’emploi de catégories B et C s’établit à 1 396 200 et à 602 200 pour les catégories D et E.

Les deux catégories continuellement touchées par la hausse du chômage sont les jeunes de moins de 25 ans avec une augmentation de +1,3% et les seniors avec une augmentation de +2,0%.

En outre, les nombreux licenciements économiques participent à la forte hausse du chômage ce mois-ci avec +5,7%.

En plein marasme…

Avec une croissance nulle, même avec des mesures d’urgence qui prorogent certains dispositifs en faveur du retour à l’emploi, tels que le « zéro charges » dans les TPE pour les moins de 26 ans, la formation et l’indemnisation (à hauteur de 75% du salaire brut) renforcées lors des périodes de chômage partiel (APLD), le nombre de demandeurs d’emploi ne diminuera  pas. Nous sommes dans un cercle vicieux suite aux mauvais choix des politiques et de leur éloignement du terrain.

Pour 2012, l’assurance chômage prévoit 140 500 chômeurs indemnisés supplémentaires et par conséquent -4,3 milliards de déficit, soit -15,4 milliards de déficit cumulé sur l’année à venir.

En outre, l’assurance chômage, gérée par les partenaires sociaux, est menacée d’une reforme en profondeur afin de revenir sous le joug de l’Etat. Serait-ce la seconde et ultime étape de fusion avec Pôle emploi ? Des doublons d’activités, une insatisfaction du client Pôle emploi, des dépenses infondées, des dysfonctionnements managériaux, une volonté de mettre plus de pression sur les demandeurs d’emploi …. Par quoi est réellement motivée cette fusion ?

Même son président,  Gaby Bonnand déclare ce jour à Sylvie Husson de l’AFP pour la sortie de son livre en février « Pôle emploi, de quoi j’me mêle? » (Editions de l’Atelier) :

« Avec la récession qui s’annonce et nos prévisions très pessimistes sur 2012, Pôle emploi ne sera pas en capacité de répondre. Beaucoup d’agences sont en tension et les 1.000 postes risquent d’être assez insuffisants. En même temps, la solution ne passe pas uniquement par l’augmentation des moyens, il faut travailler sur le qualitatif: l’accompagnement des chômeurs avec de vrais diagnostics par les vrais professionnels de Pôle emploi. Les renforts de CDD ne peuvent être mis à l’accompagnement des chômeurs de longue durée; il faut un suivi sinon ce ne sera que du contrôle de recherche d’emploi. Mais l’afflux de chômeurs nécessite d’autres politiques économiques, qui arrêtent de subventionner à grand coût l’emploi déqualifié ».

Evidemment qu’il faut travailler sur le qualitatif ! Dommage qu’un tel constat n’ait lieu qu’à la fin de son mandat de deux ans.

Quant à la sempiternelle rhétorique de Xavier B. sur sa volonté de mettre de la cohérence entre les offres et les demandes d’emploi, elle est illusoire. Les enquêtes BMO, c’est-à-dire, des besoins de main-d’œuvre se suivent et pourtant 142 946 offres d’emploi sont non pourvues en ce 25 janvier 2012 sur le site de Pôle emploi. Les offres satisfaites d’emplois durables et d’emplois occasionnels baissent respectivement de -8,3% et -9,2% au mois de décembre 2011.

Mais le comble est que lorsque vous avez une expertise professionnelle, des compétences et que vous définissez vous-même votre profil de poste à la place l’agent inactif et désabusé du pôle emploi, vous recevez ce type de mail :

Crédit photo : N. Salles

Devrais-je apprendre un nouveau métier pour avoir un travail proposé par Pôle emploi ?

Désormais de nombreuses entreprises ne font plus appel au pôle emploi pour les accompagner dans leur recrutement (nette baisse de -5,5% des offres collectées au mois de décembre 2011) car peu de demandeurs d’emploi leur sont envoyés et sur le faible nombre de candidats, leur profil professionnel n’est pas en adéquation avec l’offre d’emploi.

Marie-Thérèse Bertini, PDG de la SSII MTB, qui vient de publier « La Fabrique des chômeurs » (Editions David Reinharc), témoigne de l’abandon des PME par Pôle emploi :

Au mois prochain,  AA+

DARES : Demandeurs d’emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en décembre 2011

Publicités

Une Réponse to “Quel marasme !”

  1. Nelly 26/01/2012 à 08:29 #

    Hello !

    il y a une petite coquille, c’est + 29 700 en cat. A
    http://www.travail-emploi-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Communique-de-presse-WaR87-2.pdf

    @+

    Nelly.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :