Ralentissement des créations d’emploi

19 Jan

Emploi salarié des secteurs marchands

La progression de l’emploi salarié marchand non agricole ralentit ce trimestre avec + 19 200 postes créés, après une forte progression au trimestre précédent (+ 38 600 postes).

Sur un an, 69 300 postes ont été créés. La poursuite des créations d’emploi résulte principalement du dynamisme de l’emploi intérimaire.

Dans le secteur tertiaire, bien que ralenties, les créations d’emploi s’élèvent à +14 200 postes, après + 30 100 au 2ème trimestre 2010. Quant à l’industrie, les destructions d’emploi salarié se poursuivent au même rythme qu’au trimestre précédent, – 16 600, après – 16 500 au 2ème trimestre 2010. Par contre, elles se stabilisent dans le secteur de la construction pour s’établir à – 800 postes ce trimestre.

Le nombre de bénéficiaires de contrats aidés augmente de + 13 000 postes au 3ème trimestre 2010 après une période de stabilisation aux trimestres précédents. Parallèlement, les contrats de droit privé contribuent à rehausser l’emploi total de + 23 900 postes.

Au total, dans l’ensemble de l’économie, l’emploi a augmenté de + 49 000 postes au 3ème trimestre 2010. Sur un an, entre septembre 2009 et septembre 2010, les créations d’emploi s’élèveraient à + 180 000 postes, soit + 0,7%.

Salaire mensuel de base

Au 3ème trimestre 2010, le salaire mensuel de base (SMB) et le salaire horaire de base des ouvriers (SHBO) en euros courants ont progressé de +0,3 % en données brutes, après +0,4% au trimestre précédent. Sur un an, la progression du SMB et du SHBO s’est élevée à +1,7%, contre une hausse de +2,0 % au même trimestre de l’année précédente. Ce ralentissement s’explique par la forte dégradation du marché du travail et par le repli de l’inflation de la mi 2008 à la mi 2009.

Stabilisation du chômage au sens du BIT

Au 3ème trimestre 2010, le taux de chômage au sens du BIT demeure stable à 9,3% en France métropolitaine et à 9,7% en incluant les DOM. Ce taux baisse de -0,1 point par rapport au trimestre précédent.

En moyenne, ce trimestre, la part des personnes en situation de sous-emploi baisse légèrement pour s’établir à 5,6%. Cette baisse est notamment liée à la baisse du chômage partiel (-0,1 point) dont le niveau se rapproche désormais de celui d’avant la crise économique.

Ralentissement de l’activité de la zone euro

D’après les estimations d’Eurostat, l’activité a ralenti dans la zone euro, +0,3% au 3ème trimestre 2010, après +1,0% au trimestre précédent.

Dans la zone euro, le taux de chômage se stabilise à 9,9% de la population active au 3ème trimestre 2010. Cette évolution reflète les tendances contrastées au sein de la zone euro, avec une baisse du chômage en Allemagne et dans une moindre mesure en France, et, enfin, une hausse persistante en Espagne.

DARES : Conjoncture de l’emploi et du chômage au troisième trimestre 2010

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :