Faux débat ?

5 Jan

Ce matin, Jean-François Copé était l’invité de Jean-Michel Apathie sur RTL. Ce dernier lui demande au sujet de la polémique sur les 35 heures, relancée maladroitement par Manuel Valls :

 

JMA : « Est-ce qu’on peut envisager aujourd’hui de demander aux français de travailler plus sans les payer plus, au même salaire ?

JFC : A moyen terme Non. A très court terme c’est inéluctable […] Excusez-moi Jean-Michel, je vous dis les choses très franchement, nous vivons une période dans laquelle nous ne pouvons pas raisonner simplement en terme de mauvaises nouvelles. Nous avons la chance de vivre dans un pays qui apporte un accompagnement personnalisé à ses concitoyens quasiment unique au monde. Face à toutes les épreuves de la vie, la maladie, le décès, la dépendance, la République est présente ; ça c’est considérable […] Si on veut continuer à pouvoir financer cela, faut trouver des solutions et on ne peut pas avoir dans le même temps un pays dans lequel tout se paye par dépenses publiques et donc par déficit et faire semblant de pas voir que dans le même temps, y a 22 milliards d’euros qui dorment en compensation, d’une situation inventée par Dominique Strauss-Kahn, ce qu’on ne dit plus parce que le temps a passé et qui consiste simplement à payer 39 heures alors qu’on en fait 35 et c’est les entreprises qui sont complètement  compensées.».

Français, culpabilisez !

Merci Monsieur Copé pour cette mauvaise rhétorique politicienne qui ne vous rendra pas présidentiable.

Et en Europe…

Au niveau européen, c’est la directive n° 2003/88/CE qui fixe les règles en matière de temps de travail. « La durée moyenne de travail pour chaque période de sept jours n’excède pas quarante-huit heures, y compris les heures supplémentaires » (Article 6). Cependant, cette directive comprend une clause permettant à un employeur de dépasser la durée limite de travail de 48 heures hebdomadaires en assurant en contrepartie la protection de la santé et de la sécurité du salarié (Article 22). Le Royaume-Uni, sous réserve d’accepter cette directive, a adopté en 1993 cette clause dite de renonciation. 

En France, nous travaillons en moyenne 41 heures par semaine, les 35 heures sont donc déjà bien dépassées mais bien moindre qu’en Turquie, où la durée hebdomadaire de travail est de 53,6 heures  (source Eurostat) ….., comparaison certes lointaine car la Turquie n’est pas prête d’intégrer l’Union européenne, mais c’est un autre débat !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :