L’échec du RSA jeunes

10 Déc

Selon la Caisse nationale d’allocations familiales, seulement 3 400 personnes bénéficient actuellement du RSA jeunes fin novembre 2010.

Ce dispositif est un véritable fiasco, pourtant la CAF a formé 36 000 agents pour promouvoir ce nouveau dispositif aux guichets. Le RSA jeunes, entrée en vigueur le 1er septembre 2010, devait concerner 160 000 jeunes.

L’échec du RSA jeunes est peut-être dû aux conditions drastiques d’éligibilité.

Prenez votre souffle…..

En effet, afin de bénéficier du RSA jeunes d’un montant de 460, 09 euros, les personnes doivent être âgées de 18 à 25 ans et avoir exercé une activité professionnelle d’une durée minimale de 3 214 heures (soit au moins le double de la durée annuelle de travail) au cours d’une période de référence de trois ans précédant leur demande.

Pour le calcul du nombre d’heures, les périodes d’indemnisation du chômage au titre de l’ARE (allocation d’aide au retour à l’emploi), de la CRP (allocation spécifique de reclassement) ou au titre du CTP (allocation de transition professionnelle), sont neutralisées dans la limite de six mois.

Toutefois, les heures d’activité occasionnelle ou réduite (contrats en alternance, CDD, temps partiel, intérim…), ouvrant droit à une indemnisation par l’assurance chômage, sont prises en compte pour le calcul d’heures minimales de travail.

Enfin, des conditions spécifiques d’attribution du RSA sont fixées pour les travailleurs non salariés des professions non agricoles et pour les travailleurs non salariés des professions agricoles.

Les travailleurs non salariés des professions non agricoles doivent justifier d’une période minimale de deux ans d’activité à la fois en étant immatriculé au registre du commerce et des sociétés ou pour les artistes en étant affilié au régime général de sécurité sociale et d’un chiffre d’affaires au moins égal à quarante-trois fois le montant forfaitaire mensuel du revenu de solidarité active pour une personne seule en vigueur au 1er janvier de l’année de réalisation dudit chiffre d’affaires.

Quant aux travailleurs non salariés des professions agricoles, ils doivent justifier, au cours d’une période minimale de deux ans d’activité, de leur affiliation au régime de protection sociale des professions agricoles et d’un chiffre d’affaires au moins égal à vingt-quatre fois le montant forfaitaire mensuel du RSA.

En Outre-mer, ces mesures seront applicables au 1er janvier 2011, comme prévu initialement à l’article 29 de la loi du 1er décembre 2008 généralisant le revenu de solidarité active et réformant les politiques d’insertion.

Le RSA jeunes a-t-il vraiment voulu être attribué ? Encore un dispositif de communication et non une solution ?

Fin décembre-début janvier, le Ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale doit publier tous les chiffres du RSA….

Publicités

Une Réponse to “L’échec du RSA jeunes”

  1. AlerteInfosRsa 28/01/2013 à 16:23 #

    Bonjour,

    Nous soutenons une pétition d’une famille victime d’une radiation RSA.

    Prenez connaissance de cette pétition RSA : Non aux souffrances des
    allocataires RSA

    http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2013N34650

    Diffusez cette pétition autour de vous

    Signez cette pétition pour soutenir cette famille.

    Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :